Éclairage public

Créer de la valeur grâce à l'éclairage public

October 2018
Temps de lecture : 10 min
Quelques 41 % de la facture électrique des collectivités territoriales est dédiée à l’éclairage public1 . La majorité du parc est encore obsolète et le taux de renouvellement des luminaires reste bien en-deçà des objectifs fixés par les institutions nationales et internationales. Présent sur l’ensemble du territoire, avec 9,5 millions de points lumineux en France2 , l’éclairage public est un maillage dense et un levier d’innovation pour les collectivités. Le déploiement d’objets connectés et notamment de capteurs autour des candélabres a fait de l’éclairage le nouvel observateur des territoires intelligents et une source de données conséquente. Or, si la transition vers un éclairage intelligent et notamment le passage à la LED ont déjà commencé, une remise à niveau profonde est nécessaire pour générer des économies et optimiser les services que peut rendre l’éclairage aux territoires.

Les points à retenir

1. Le passage à la LED : indispensable pour initier une stratégie de territoires intelligents

2. L’éclairage public : la pierre angulaire dans la gestion intelligente de l’espace public

3. L’éclairage comme vecteur d’information : les promesses encore incertaines de la LiFi

L’installation d’ampoules LED, qui consiste à remplacer les ampoules mercure ou sodium par des ampoules LED est synonyme de durabilité (les modules LED peuvent durer jusqu’à 25 ans (3)), économies énergétiques, financières et confort usager grâce à la régulation plus fine de l’éclairage. Malgré un coût d’investissement élevé, les retours sur investissements sont très rapides car les consommations énergétiques diminuent en moyenne de 50 à 75% (4).

La ville de Castres (81) qui compte 10 054 points lumineux s’est engagée depuis 2012 dans le remplacement de ces ampoules à mercure ou sodium par des ampoules LED. Tous les ans, la collectivité remplace 400 points lumineux afin de réduire sa consommation énergétique, l’éclairage public représentant la moitié des dépenses de la ville en matière d’électricité (5) . La mise en place d’ampoules LED répond par ailleurs au besoin de protéger la faune et la flore en variant l’intensité de l’éclairage de manière rapide et efficace grâce à des plates-formes de télégestion. C’est ce que permettent certaines plates-formes (6) qui donnent la possibilité aux collectivités de piloter à distance l’allumage et l’extinction des luminaires ainsi que l’intensité de l’éclairage. En outre, cet outil diminue la facture énergétique liée aux tournées de maintenance inutiles.

L’éclairage public : la pierre angulaire dans la gestion intelligente de l’espace public

L’éclairage occupe une place centrale dans la construction des territoires intelligents principalement grâce à l’avènement des candélabres multifonctionnels, qui permettent de piloter et d’analyser le territoire d’une manière globale. Le réseau d’éclairage public peut devenir une plateforme multiservices grâce à ses capacités d’intégration et d’alimentation d’autres équipements. Par ailleurs, le développement des outils de GMAO (Gestion de la maintenance assistée par ordinateur) permet d’optimiser la maintenance à distance des équipements. Ainsi, grâce à la GMAO il est possible de : ƒ

- de réaliser un inventaire des équipements connectés et de leur état en temps réel; ƒ

- de signaler des pannes; ƒ de déclencher et de suivre des interventions de maintenance; ƒ

- de régler l’intensité des points lumineux;

- ƒ d’avoir des indicateurs de performance pour une maintenance davantage ciblé et un suivi des engagements pris envers la collectivité.

Avec la mise en place de capteurs liés aux enjeux liés à l’environnement, au stationnement, à la sécurité ou encore à la santé publique, ils deviennent des outils indispensables aux territoires afin de mesurer et demain prédire les politiques publiques. Ces candélabres multifonctionnels permettent de nouveaux usages tels que : ƒ

- la régulation de l’intensité lumineuse grâce à des capteurs de présence ou encore en fonction de la lumière naturelle; ƒ

- la recharge de véhicules électriques; ƒ

- la mesure du taux de pollution; ƒ

- la mise en place d’un système de vidéoprotection;

- la détection de places de stationnement; ƒ

- la connexion haut débit; ƒ

- le calcul du taux d’usage des bâtiments.

La ville d’Oslo (Norvège) a équipé 10 000 candélabres de capteurs de présence. Monitorée par un système central, la technologie a permis de redistribuer 70% de l’énergie économisée dans d’autres systèmes électriques (7).

Le défi des territoires réside aujourd’hui dans le pilotage et l’anticipation des futurs usages et nouvelles fonctionnalités de l’éclairage intelligent.

L’éclairage comme vecteur d’information : les promesses encore incertaines de la LiFi

Parmi les plus récentes solutions développées autour des candélabres serviciels, le cas de la LiFi est particulièrement innovant. La technologie LiFi ne traverse pas les murs et est plus sécurisée que la WiFi. Les interférences étant impossibles, elle s’avère très utile déployée sur des réseaux routiers, au sein de la grande distribution, ou encore en centre hospitalier. Néanmoins, les limites à son utilisation grand public restent nombreuses : les smartphones ne sont pas encore équipés pour recevoir cette technologie qui est de faible portée, ce qui contraint les usagers à se placer à proximité des luminaires, limitant considérablement leur confort. Si l’offre de LiFi n’est pas généralisée, elle est disponible dans certains quartiers, comme l’écoquartier Camille Claudel à Palaiseau (91) où les habitants en bénéficieront prochainement.

Les candélabres multifonctionnels

**

1. L’éclairage en chiffres, Association Française de l’Eclairage
2. Ibidem.
3. Les bonnes pratiques en éclairage public, guide à destination des maires et présidents d’intercommunalité
4. Ibidem.
5. « La municipalité investit dans les ampoules LED pour éclairer la ville », La Depêche, 27 novembre 2017.
6. Comme, par exemple, la plateforme MUSE de Citelum.
7.  « 10 000 intelligent streetlights save 1440 tCO2 and reduce energy consumption  by 70% », Case Study, C40, 4 décembre 2012.

Collectivités, avez-vous pensé à :

- Rénover les éclairages urbains avec des lampes LED ?

- Laisser la possibilité d’installer de futurs capteurs compatibles sur les nouveaux candélabres ?

- Un système de télégestion ou de pilotage ?

- Consulter les diverses possibilités de financement ?

Demandez un diagnostic

Découvrir un cas pratique

Éclairage public
Sète, l’éclairage public comme levier de performance
LIRE

Pour aller plus loin

Le guide pratique de l’éclairage public

Association des petites villes de France

Citelum (EDF), 2014

Les bonnes pratiques en éclairage public : guide à destination des maires et présidents d’intercommunalité

L’association des maires de France et des présidents d’intercommunalités (AMF) et le syndicat de l’éclairage

2016.

À lire sur Territoires Intelligents

Cybersécurité
Cybersécurité et territoires intelligents : les collectivités territoriales sont devenues des cibles de choix
LIRE
Territoires
Mieux connaître et piloter mon territoire
LIRE
Civic tech
Impliquer davantage les citoyens (Civic Tech)
LIRE